Navigation rapide

Accueil > La Lettre > Courges, Pommes, Tome et Cie LETTRE N°5

Courges, Pommes, Tome et Cie LETTRE N°5 Courges, Pommes, Tome et Cie LETTRE N°5

mercredi 15 mai 2013

La lettre à peu près périodique du réseau des AMAP de Basse-Normandie

Edito

Tabarouette ! On a ben travaillé ! C’est qu’y a tout d’même 18 AMAP qui ont apportées leur contribution, icitte, au chantier de réécriture de la charte !
Pis à c’t’heure, le questionnaire, il est d’jà au Miramap.
Alors, y’a pu qu’à s’caler dans le char, pis en route pour une nouvelle lettre d’info au pays des érables et des caribous !

1/ "Histoires naturelles"
ou La vie trépidante d’un animal fascinant : Le réseau des Amap de Basse-Normandie
2/ Cé Ki ? Y Fé Koi ?
Ceux qui font le Bio en Basse-Normandie.
Ce mois-ci Colette et Pascal SAUVAGE
3/ Le collectif mystère du mois
Trouverez-vous quelle Amap se cache derrière ce truculent article rédigé savoureusement par Annabelle ! Réponse en rubrique 6 !
4/ C’est pô con !
Là, vous trouverez les bonnes idées, les trucs et les astuces des collectifs pour simplifier les fonctionnements, dynamiser votre groupe, éviter les ornières... Faites-nous part des vôtres !
5/ Ripailles
Comme la nourriture est un peu ce qui nous rassemble, ici, des recettes de saison, locales et expérimentées !
6/ Raiponce
7/ Goodie
Parce qu’on ne sait pas se tenir et c’est tant mieux

1/ "Histoires naturelles"

Wo ! Coudonc les tcheums ! L’AG du réseau des AMAP aura lieu

le samedi 8 Juin à Argentan

Maison des associations : Maupassant

12 rue des Flandres

à 13h30

Pis ce s’rait bien qu’tu viennes, toi et pis tes collègues. On pourra partager les chars !
Et soye pas timide, si tu veux t’présenter au Collège, t’es l’bienvenu !

Blague à part, le réseau existe maintenant depuis 2 ans. Il repose sur un petit noyau de bénévoles tous convaincus de l’utilité d’une telle structure pour la pérennité et le développement du système Amap.
Comme dans toutes les associations, les bénévoles actifs s’interrogent sur la légitimité de leur action (même si les journées inter-Amap nous montrent à chaque fois l’intérêt que les collectifs portent à la démarche)
Pour y voir plus clair, nous avons concocté un petit questionnaire (et oui, encore un, mais vous allez voir celui-là, il est tout facile à remplir !) que vous nous demandons de ramener le jour de l’AG.
De plus, pour que notre réseau fonctionne et tienne ses engagements, il faut absolument étoffer l’équipe, trouver du sang neuf !!! Pas obligé d’être membre du Collège Solidaire pour s’investir... à bon entendeur : )
D’ailleurs, on vous a concocté une bannidée en rubrique n°4 qui, si vous hésitez encore, vous convaincra définitivement de rejoindre notre équipe de choc et de charme !

2/ Cé Ki ? Y Fé Koi ?


Marie-Rose et Ginette (avec ses souliers à talons hauts*) fraichement arrivées du Québec s’en vont visiter la ferme de Colette et Pascal Sauvage...
"Howowo, Pascal ? Colette ? Z’êtes-t’y là ?"
"Bienvenues à la ferme de la Baronnie, Mesdemoiselles !"
"Câline de bine, c’est qu’y cause comme un prince ! Alors ? Qu’est ce tu fais tu donc pousser icitte ?"
"Euh...essentiellement, du porc !!! C’est notre production principale. Nous avons 20 mères et 2 verrats qui donnent naissance à 15 porcelets par truie et par an."

"Raconte-nous donc ça !"
"Chaque truie met bas dans une petite yourte dans des parcs individuels. Les porcelets gambadent et jouent sous l’oeil vigilant de leur mère mais ils n’oublient jamais la tétée ! Les haies sont là pour les protéger du soleil et des vents dominants. Une fois sevrés, ils sont élevés sur paille en bâtiment l’hiver et copeaux de bois l’été. "
"Et qu’est qu’elles mangent ?"
" Seigle, pois, triticale, féverole, orge, tourteau de Soja, son de blé, tourteau de lin...dont la moitié environ est produit directement sur la ferme."
"C’est pas beau ça, Ginette ?"

"Nous élevons aussi 18 vaches allaitantes et 2 taureaux limousins qui nous donnent des veaux dont nous commercialisons également la viande. Tout ce beau monde gambade sur 40,30 ha répartis sur 6 îlots. L’exploitation est certifiée agriculture biologique depuis 1988"
"...ça nous rajeunit pas !"
"Nous produisons aussi notre jus de pommes. Vous voulez goûter ?"
"Pose-nous ça par là !"

Pendant que nos deux héroïnes sirotent leur jus de pommes, Colette ajoute :
"La Ferme de La Baronnie est une petite structure morcelée, essentiellement herbagère, dans l’environnement préservé des Méandres de l’Orne. Nous nous sommes orientés tout naturellement vers des productions animales.
Petit à petit, nous avons fait le choix de nous tourner vers la vente
directe, production par production, pour garder la maîtrise des prix,
créer un lien vers les consommateurs et aller jusqu’au bout de la
chaîne.
A travers les échanges, la reconnaissance de la qualité de nos
produits a entraîné la fidélité de la clientèle.
Le plaisir retrouvé à table est une garantie que nous ne faisons pas
fausse route.
Aujourd’hui, nous continuons de mettre tous les atouts de notre côté
pour trouver un équilibre économique, environnemental et social.
Nous n’avons pas de leçons à donner mais nous aimons partager nos
points de vue dans des groupes d’échange et de formation pour
orienter nos choix de gestion, conforter nos objectifs, défendre l’idée
d’une agriculture solidaire, équitable et responsable, et donner du
sens à notre quête du « bon », du « bien » et du « vrai ».
A chacun son chemin !"

"Cré moué Cré moué pas*, Marie-Rose, mais ces 2 là y sont corrects en mautadit !"

Colette et Pascal SAUVAGE Ferme de la Baronnie
61150 LA COURBE
*qui trouvera les références ? Allez voir si vous avez vu juste en rubrique 6 !

3/ Le collectif mystère du mois

Une « CSA » comme on dzit chez nous, t’sais !
Au pays des bons fromages, se sont réunis des personnes qui aiment les bons produits.
En 2008 ça placotte pas mal pour se regrouper au sein d’une AMAP : pas de niaiseux ni de maudzits cruchons !
Pour gérer l’association et les distributions une quinzaine de consomm’acteurs qui ne veulent plus magasiner le samedzi matin en rushant… !
Autour du maraîcher, 9 autres producteurs veulent faire parties de l’aventure et proposent leurs produits dans le panier hebdomadaire.
Le bon de commande est important : le panier de base ce sont les légumes de Colette. Ensuite on peut ajouter des œufs, des fromages de chèvres et de vache, des terrines de chèvres, de bœufs, de canard, des fromages normands, de la crème, du beurre de la teurgoule, du miel, des yaourts, du lait…
Vous en voulez encore ? Ok je continue :
Du pain, des volailles, du cidre, du jus de pommes, du poiré, du pommeau, des produis d’oie et de canard (confits, rillettes, magrets)…
A gérer tout ça on a une solution : 1 membre du bureau de l’association se charge tous les mois de centraliser les commandes des adhérents sur un chouette tableau excel pleins de formules magiques… ! C’est tannin, on finit un peu raqué mais on y arrive !
On se retrouve à la ferme le samedzi matin, chez notre producteur de cidre : on s’fait des becs, on potine, on a plaisir à se retrouver !
Les amapiens viennent récupérer leurs victuailles pour préparer de bons repas : pas de bines au sirop d’érable ou de ragoût de caribou, non ! Une tarte aux potimarrons, des tomates au chèvre frais, une part de teurgoule accompagnée d’un verre de cidre, et pourquoi pas de petites tartines grillées de camembert ou de faisselle aux herbes ?!
L’été on se retrouve chez l’un de nos producteurs pour notre Assemblée Générale et le barbecue tant attendu ! En janvier on fête l’anniversaire de notre AMAP en dégustant des galettes amapiennement royales !
Cette année nous allons multiplier les rencontres : comment planter l’ail ou ramasser le tilleul chez Colettte, découvrir les ruchers, aller taquiner les poulettes pondeuses et tâter le cul des vaches… !
Aujourd’hui nous sommes une trentaine d’adhérents autour de 12 producteurs.
Nous accueillerons avec plaisir de nouveaux amapiens !!

De notre envoyée très spéciale : Annabelle Barré
Un ban pour cet article qui nous fait chaud au coeur !!!

4/ C’est pô con !

Nous, c’est décidé, on va à la fête de la Bio ! En plus, cette année, c’est dans la Manche ! C’est la 16ème et c’est les 14 ,15 et 16 juin 2013 chez Natacha et Joël GOUDARD à LIESVILLE/DOUVE
Que des bonnes raisons de venir, hostie d’calisse ! (c’est pas beau de sacrer comme ça !)

contact gab50
02 33 06 45 76
jvirlouvet chez bio-normandie.org

Bonne idée bonus !!
Pour que votre Amap soit toujours branchée réseau, pourquoi ne pas nommer un "référent AMAP-BN" dont le rôle serait :
- participer au développement du réseau selon sa disponibilité, ses envies, ses aptitudes, ses compétences ou sa bonne humeur
- tenir les adhérents de son collectif au courant de l’actualité régionale
Ça, les cheums, c’est d’la bonne idée où j’m’y connais pas !

5/ Ripailles

On a bien salivé devant des recettes de porc au sirop d’érable (hommage à Pascal et Colette Sauvage) mais comme on n’a pas testé, voici une recette de pancakes (testée 1000 fois, celle-là !) Les empiler et arroser de sirop d’érable, histoire de rester dans le thème !

250 g de farine
30 g de sucre
2 oeufs
1 sachet de levure
65 g de beurre
1 pincée de sel
30 cl de lait

Dans un saladier, verser farine, levure, sel et sucre. Ajouter les œufs et mélanger. Ajouter le beurre fondu et délayer avec le lait.
Laisser reposer au moins 1 heure au frigo.

Est-il besoin de préciser que le pancake se cuit à la poêle. La pâte est assez solide. En verser une cuillerée à soupe dans une crêpière et étaler un peu. Retourner à mi-cuisson (votre pâte doit faire des bulles)
Vous pouvez faire cette pâte la veille au soir et tourner les pancakes le lendemain matin pour faire plaisir à toute la famille !

6/ Raiponce

Rubrique n°2 :
* Beau dommage "Ginette" et "La complainte du phoque en Alaska"
à découvrir et à redécouvrir !
Rubrique n°3 :
Le collectif mystère est... L’AMAP de la Vie, Vimoutiers/Livarot
contact :
amapdelavie chez hotmail.com
blog : http://amapdelavie.com/

7/ Goodie

Combien faut-il de Newfies pour pêcher sur un lac gelé, en hiver ?
Cinq, 1 pour faire le trou et 4 pour enfoncer la chaloupe !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.